Souscrivez votre Assurance en ligne en moins de 2 minutes

Logo assurance immédiate en ligne

        Espace personnel

La conduite accompagnée pour un apprentissage anticipé de la conduite          

Le manque de pratique et le non assimilation des notions de conduite sont souvent les responsables de l’échec aux examens pratiques pour l’obtention du permis de conduire. Il est donc indispensable d’initier les futurs jeunes conducteurs dès l’âge de 15 ans pour limiter les accidents de la route. Mais aussi pour amortir les frais d’apprentissage dans une auto-école. Un moyen efficace pour éviter l’échec et avoir le permis du premier coup à 18 ans. Il existe plusieurs formes de conduite accompagnée selon l’âge de l’élève et de sa situation.

La conduite accompagnée entre 15 ans et 18 ans

Comme son nom l’indique, ce type d’apprentissage nécessite l’intervention d’un accompagnateur issu ou non de la famille de l’élève qui doit remplir certaines conditions. Il s’agit en premier lieu d’être titulaire d’un permis de conduire au moins cinq ans et ne pas avoir fait l’objet d’aucune infraction routière.

Dans un second lieu, il faut avoir l’approbation de l’assureur qui couvrira les frais en cas d’altercations avec un autre véhicule. Cependant, l’élève doit être inscrit au préalable dans une auto-école afin de suivre une formation intiale. Ce dernier consiste à passer les épreuves théoriques c'est-à-dire le code de la route à l’issu duquel l’élève obtient une attestation de fin de formation initiale. Seuls les moniteurs d’auto-écoles sont aptes à juger de la compétence d’un apprenti à l’effectuer suite à un suivi pédagogique, un entretien de 2 heures et un kilométrage de 3000.

Le code en ligne : pour simplifier la procédure

Pour les plus de 18 ans ou pour les étudiants, la conduite accompagnée peut prendre une autre forme, la conduite supervisée. Cette dernière est destinée à ceux qui souhaitent économiser et réduire au maximum le tarif final en auto-école. En effet, la partie théorique peut se dérouler via internet ou encore le code en ligne. Des cours dispensés en ligne et des simulations à volonté pour parfaire la conduite. Néanmoins pour la partie pratique, l’éléve doit passer son permis au volant d’un vrai véhicule. Afin d’augmenter les chances de réussite, un superviseur remplissant les conditions relatives à la régulisation du permis accompagne l’élève. Cependant, une approbation de l’assureur ainsi que du moniteur d’auto-école sont indispensables.